Infos tarifs

MES PRESTATIONS

 

CHAQUE TARIF PROPOSE COMPREND :

  1. le « avant » la séance, c’est à dire la préparation (fourniture d’un devis, rencontre au préalable)
  2. les accessoires fournit durant la séance
  3. la séance photos
  4. le tri et le post-traitement pour valoriser TOUTES vos photos
  5. le support avec les fichiers JPEG en Haute Résolution

 

A titre d’information sur mes tarifs et mon travail de Photographe:
Une séance c’est environ 2h de prise de vue sans compter la prise de rdv, notre rencontre, le temps de déplacement. Mais c’est surtout, au moins 6h qu’il faut rajouter derrière, pour traiter vos clichés. Ce qui fait un total d’environ minimum 8h de travail.
Il ne faut surtout pas oublier de prendre en considération que dans mes tarifs, 45% qui partent en taxes, charges etc…

 

CONDITIONS | ENGAGEMENTS

 

LA REALITE DU TARIF MARIAGE :

Vous vous mariez l’année prochaine, on y est, les préparatifs commencent, vous regardez les blogs, vous allez à la pêche aux infos et aux idées sur Pinterest et vous êtes tout feu tout flamme, excitée comme une puce.

En passant du temps derrière votre ordinateur, vous commencez à établir des tableaux sous excel qui résument en une fois le prix que vous coûtera ce D-DAY, votre D-Day !
Le domaine vous coûtera tant, le DJ tant, les fleurs, la robe, le costume, les chaussures, les alliances, la déco, une éventuelle wedding planer et le traiteur qui vous prend les 3/5ème de votre budget ! On y est, il ne vous reste pas grand chose pour votre photographe et rapidement, en flânant sur la blogosphère, vous écarquillez les yeux sur les prix et vous dites à chéri que, finalement, on va peut-être appeler Tonton Jacques, parce que, ces cons de photographes coûtent un bras !

Souvent, la phrase qui revient c’est :  » 1300€ la journée ? c’est n’importe quoi, c’est de l’arnaque ! «  – Certes, c’est un budget, mais je vous assure, ce prix là pour vos photos souvenirs, c’est au final pas grand chose.

La première chose que font souvent les gens, c’est comparer, pas comparer les photographes entre eux, non, c’est comparer avec leur vie, leur salaire à eux. Une fois, un marié m’a dit ;  » vous vous rendez compte que 1300€ pour une journée c’est ce que je gagne en 1 mois ? Et vous, vous gagnez ça dans la journée …  » Il a comprit quand je lui ai expliqué ce que « cachait » ce tarif et c’est donc ce que je vais faire ici, vous raconter, vous expliquer.

Partons du principe que vous décidiez d’engager un photographe sur une journée entière, du début de vos préparatifs à la fin de la pièce montée et de l’ouverture de bal. En prenant en compte que vous avez une cérémonie civile et une cérémonie religieuse. Admettons toujours que la mairie soit à 14h30, l’église à 16h, que le vin d’honneur soit servit à 18h, et le diner a 20h ! Le photographe sera donc présent à vos côtés à partir de plus ou moins 9h (ce qui le fait se lever vers 7h/7h30, car oui, il n’habite le bout de la rue, il veut être en avance et en plus, il doit s’habiller) ; une heure de coiffure, le trajet pour aller chez votre maquilleuse, il est déjà 10h 15 , presque une heure de maquillage, il est déjà 11h, tout le monde en voiture, retour à la maison , vos fleurs arrivent, vos familles avec, des bisous par ci par là, des compliments qui volent de tous les côtés, on n’arrête même plus votre grand-mère qui pleure de bonheur et vous dit combien elle est heureuse pour vous, il est 12h passées, vous mangez, il est 13h, vous passez presque 45min à enfiler votre robe, et boucler son corsage, il est presque 14h, zut ! Il ne faut pas être en retard, pas ce jour, tout le monde saute dans les voitures et en avant pour la mairie du village d’à côté ! (n’oubliez pas votre bouquet !!!)
La journée se déroule normalement, entre la mairie et la cérémonie religieuse, nous faisons quelques photos de groupe, Mamie Ivonne est partie changer de chaussures, elle revient dans un instant. (un instant, c’est toujours, plus ou moins 10 minutes) . Pendant le vin d’honneur, le photographe mitraille, il ne se pose que très peu de temps, boit un verre et repars, les photos de déco, les  120 trombines de vos invités, les photos de couples si elles n’ont pas été faites avant, 2h pour tout faire, c’est pas simple, il court, il a chaud, car oui, vous vous mariez en août, il fait 39° à l’ombre. Le vin d’honneur se termine, on passe à table et c’est la première vraie pause de la journée pour votre photographe.
Il est 00h30, tout le monde court en cuisine, la pièce montée arrive, la découpe, il est 1h05, vous faites l’ouverture de bal. Il est presque 1h30 et votre photographe s’en va. Fatigué, mal aux pieds, et baignant dans sa sueur. (Oui oui, depuis ce matin 9h, il est sur le qui-vive, à l’affût, tel un lion dans la savane, il se baisse, se relève, se couche parfois par terre pour faire des plans de toute beauté de vous et pour vous ! Et puis lui, il n’est pas à l’ombre)

(c’est au moins aussi épuisant à lire que la journée d’un photographe)

On est d’accord que le photographe est resté à vos côtés durant plus ou moins 16h (l’équivalent de deux jours de travail pour un salarié à 8h / jour). Sa journée n’est pas fini, il rentre chez lui, il est presque 2h/2h30 du matin, il se débarbouille, boit un coup, se couche à 3h ! (Évidemment, un peu avant ou un peu après selon où il habite).

Votre photographe travaille donc, en moyenne, entre 12h et 16h pour votre mariage. Avant ce joli jour qui est le votre, il vous aura vu et aura discuté entre 2h et 5h avec vous, par téléphone, de vive voix et par mail.

Cependant, nous arrivons à l’étape la plus importante ; celle du post-traitement. Votre photographe, quelques jours après que vous vous soyez dit « oui » , vide ses cartes mémoires, passent quelques heures à sélectionner les plus belles photos, et à les « retoucher ». Pour beaucoup de photographe, ce travail de post production tourne autour de 10h à 18h de boulot derrière son ordinateur à embellir les lumières et apporter sa patte à vos images.

Au total , votre photographe, uniquement pour vous, pour votre mariage, aura consacré au minimum 24h et au maximum 39h pour un prix fixé à 1300

Dans ce prix fixé à 1300€ qu’est ce qu’il y a ?

Entre 20 et 40% de charge pour le RSI ou l’URSSAF (ou autres aussi hein!) ! Comme disait un oncle, la liberté d’entreprendre, ça se paye ! Si on tape sur le maximum, cela fait 600€ de moins ! Il reste donc 900€

Sur ces 900€ restant, il y’a souvent les assurances des photographes pour leur matériel, on retire encore 12% , il reste 792€
Sur ce prix restant, il faut également prendre en compte l’entretient du matériel photo, du véhicule, le prix de sa communication, hé oui ! Vous ne l’avez pas trouvé parce qu’il est tombé du ciel !

On peut donc retirer une bonne moitié ; il ne reste plus que 396€ . (Je parle évidemment ici d’une moyenne, ça augmente si on rajoute l’achat d’un objectif et le changement de matériel dans l’année)

Un photographe qui est payé 1300€ pour une prestation de ce type touche au final presque 400€ pour avoir travaillé entre 24 et 39h.

Si, admettons, on met ça sur un revenu à l’heure, votre photographe gagne plus ou moins 10 à 12€ de l’heure. Soit autant que votre nounou qui garde vos enfants pendant votre séance de cinéma !

Un photographe qui vous propose donc de faire son mariage pour 200 ou 300€ n’est donc pas un professionnel. Libre à vous de prendre quelqu’un dont ce n’est pas le métier, mais très honnêtement, j’ai bien peur que vous soyez déçus. ( Là encore, je ne parle pas des pro qui ont une double activité et qui sont salariés à côté ; ceux là, sont ultra courageux, très franchement, c’est dur d’avoir deux taff/deux vies).

Mais encore une fois, vous oubliez un détail. Et pas des moindres. Votre photographe passe ses weeks ends avec des mariés qu’il ne reverra sans doute jamais, il n’est pas aux côtés de ses enfants ou de son mari/femme. Le photographe ne sait pas ce que c’est l’été, pour lui, ça ne sont pas des vacances. Votre photographe, comme beaucoup de gens auto-entrepreneurs dont le boulot est saisonnier, doit vivre avec ce qu’il gagne l’été. Votre photographe est stressé quand il photographie car il sait qu’il n’a pas le droit a l’erreur. Votre photographe survit (parfois) l’hiver. Votre photographe ne fait pas de barbecue avec ses potes, parce que lorsqu’il est disponible, c’est l’hiver. Et enfin, votre photographe n’a sûrement pas d’autre travail à côté de celui ci, parce qu’il se dit que son métier, il l’aime, même s’il n’a pas forcément les moyens de vivre correctement.

Comme je dis toujours ; on choisit pas sa famille, mais on choisit ses amis, un photographe est une personne qui a décidé de vous donner un peu de bonheur par ses photos et j’ose dire que cet article à été écrit avec mes émotions et mon coeur. Je ne défends pas tous les photographes, je me défends moi, en vous disant que je suis devenue photographe parce que j’aime la photo, parce que je veux partager du bonheur avec vous et pouvoir vous rendre des souvenirs qui dureront dans le temps.

N’oubliez pas qu’un photographe n’est pas seulement là pour faire vos photos, il n’est pas un robot, et nous donnons tous notre maximum pour faire en sorte que ce jour reste gravé en vous. Et n’oubliez pas que lorsque j’immortalise votre jour, c’est mes souvenirs à moi que je ne photographie pas.

Merci à vous de nous faire confiance pour vos souvenirs.

– Source: Pauline Jezequel: la photographe aux hirondelles